Navigation – Plan du site
EPHE
Histoire moderne et contemporaine de l'Occident
Histoire de la culture technique et scientifique en Europe (XVIe-XIXe siècles)

Histoire de la culture technique et scientifique en Europe (XVIe-XIXe siècles)

Conférences de l’année 2014-2015
Conférence de Jean-François Belhoste
p. 271-272

Résumé

Programme de l’année 2014 -2015 : I. Arts décoratifs (XVIIIe-XIXe siècles). — II. Les industries du quartier du Marais au XIXe siècle).

Haut de page

Texte intégral

I. Arts décoratifs (XVIIIe-XIXe siècles)

1Plusieurs séances ont été consacrées à l’ébéniste François-Honoré-Georges Jacob-Desmalter (1770-1841) et plus particulièrement à sa collaboration avec l’architecte Charles Percier. Elles ont porté notamment sur l’activité et l’organisation de son entreprise qui, rue Meslay, employait environ 300 ouvriers. On a traité aussi des programmes de décoration intérieure entrepris dans les grands hôtels particuliers du quartier de la Chaussée d’Antin sous le Directoire et le Consulat (hôtels Gaudin, Récamier, Bonaparte…), et du lien qui y unissait le mobilier aux autres élément du décor comme les panneaux peints entre autres par Anne-Louis Girodet et Jean-Thomas Thibault. L’œuvre dessinée de Percier a fait l’objet, le 12 mai, d’un exposé de Lucie Charasson. Le 19 mai, le séminaire s’est tenu au département des Objets d’art du musée du Louvre à l’invitation de Frédéric Dassas et d’Anne Dion, respectivement responsables des collections des xviie-xviiie siècles et du xixe siècle. Le 25 mai, ils sont venus exposer les principes muséographiques qui ont présidé à l’aménagement des salles d’exposition, notamment celui des nouvelles salles consacrées à la deuxième moitié du xviie et au xviiie siècles.

II. Les industries du Marais au XIXe siècle

2Dans le cadre du cycle de conférences engagé précédemment sur l’histoire industrielle parisienne, l’attention s’est concentrée cette année sur le Marais, principal quartier industriel de Paris au xixe siècle. L’accent a été mis sur la bijouterie, l’une des deux plus importantes activités du quartier (l’autre étant la fonderie de bronze ), qui a vu l’apparition à partir du milieu du siècle de grandes entreprises mécanisées, spécialisées dans la fabrication de bijoux en doublé or, dits aussi faux bijoux. Elles prirent place dans d’anciens hôtels aristocratiques qui leur offraient l’espace nécessaire au déploiement de leurs ateliers et machines, y compris dans les cours et les jardins, et dont la belle architecture leur servait de vitrine. Le 9 juin, Willa Silverman, professeur à la Pennsylvania State University est venue présenter les recherches qu’elle mène sur le grand bijoutier parisien Henri Vever (1854-1942) dont les archives sont conservées à la Freer Gallery of Art (Smithsonian Institution, Washington DC).

3Plusieurs séances ont porté sur des sujets qui n’entraient pas dans les thématiques ci-dessus. Celle du 31 mars a été consacrée aux ingénieurs américains venus faire leurs études à l’École centrale des arts et manufactures entre 1840 et 1880. Celle du 7 avril a porté sur l’histoire de New York et de ses premiers bâtiments dits de grande hauteur. Lors de la séance du 14 avril, Zane Purmale est venue parler d’Alfred Darcel, un ingénieur centralien atypique, à la fois historien d’art reconnu et conservateur de musée. Le 5 mai, Nathalie Cazelles a exposé, enfin, ses travaux en cours sur l’industrie sucrière et rhumière de Guyane.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-François Belhoste, « Histoire de la culture technique et scientifique en Europe (XVIe-XIXe siècles) », Annuaire de l'École pratique des hautes études (EPHE), Section des sciences historiques et philologiques, 147 | 2016, 271-272.

Référence électronique

Jean-François Belhoste, « Histoire de la culture technique et scientifique en Europe (XVIe-XIXe siècles) », Annuaire de l'École pratique des hautes études (EPHE), Section des sciences historiques et philologiques [En ligne], 147 | 2016, mis en ligne le 28 septembre 2016, consulté le 22 août 2017. URL : http://ashp.revues.org/1868

Haut de page

Auteur

M. Jean-François Belhoste

Directeur d’études
M.
École pratique des hautes études – Section des sciences historiques et philologiques

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés : EPHE

Haut de page
  • Les cahiers de Revues.org